top of page

Elixir de passion (part II)


Quelques mois après le mariage, Franck me demanda de quitter mon job, pour qu’on aille s’installer dans une autre ville. J’étais contre cette idée et je ne comprenais pas trop pourquoi il voulait déménager mais vu qu’il avait déjà donne sa lettre de démission, il fallait que je fasse de même pour ne pas culpabiliser après. On alla s’installer a Caen et l’homme adorable et attentionne que je ne connaissais se transforma en maniaque, jaloux et possessif. Il refusait catégoriquement que je trouve un autre job, surveillait régulièrement mes conversations téléphoniques, contrôlait minutieusement chacun de mes déplacements. Il allait même jusqu'à être violent mais s’excusait toujours après et me disait que j’étais la seule capable de le changer. Il menaçait aussi de s’ôter la vie si jamais je le quittais. J’étais prisonnière, je passais mes journées à la maison à pleurer et déprimer, je n’avais plus gout à la vie. Je pensais même des fois a me suicider, mais je pensais toujours a ma famille a qui je causerais beaucoup de peine et de chagrin, déjà que nos contacts étaient déjà limites a cause de Franck qui ne supportait pas que je parle a qui que ce soit pour plus de cinq minutes. Même le voyage qu’on était supposé effectuer au Cameroun afin d’y célébrer notre mariage avait été annulé et mes parents furent longtemps en colère contre moi pour ça. Il était même allé jusqu'à confisquer mon passeport, m’empêchant ainsi de rendre visite a mon père malade. Je l’avais supplie mais il m’avait rétorque qu’il ne voulait pas que j’aille me pavaner au Cameroun, et attiser la convoitise d’autres hommes. Cet homme était capable de sacrifier mon attachement à ma famille a cause de son insécurité constante. A ce moment la, je voulus partir mais j’étais convaincue qu’il allait changer, que je pouvais le changer. J’étais aussi persuadée qu’une part du problème venait de moi, parce qu’il me disait qu’il agit de cette façon parce que je le poussais a bout.J’avais commence a prendre soin de mon apparence qu’il critiquait, me plaignait moins et était devenue plus docile. Il s’était un peu calme du moins c’est ce que je crus jusqu’au soir ou il rentra et abusa violemment de moi sur notre lit conjugal, sous prétexte que j’avais été égoïste en repoussant ses avances de façon effrontée. La malheureuse que j’étais avait digéré, il avait surement raison, c’était encore de ma faute. Quelques jours plus tard, j’appris que j’étais enceinte, la nouvelle me tomba dessus comme un coup de massue. Que faire ? Garder cette enfant et souffrir de le voir grandir dans cet environnement hostile ? Eviter cette peine et m’en débarrasser ? M’enfuir dans cet état ? Une ribambelle de questions fusait dans ma tète. Il fallait que je prenne une décision et vite parce que Franck n ‘allait pas tarder à se rendre compte que quelque chose cloche au vu de mon changement de mine. Je pris finalement la décision de lui annoncer, -Vous allez croire que j’ai été folle- Mais je l’ai fait en sachant que mon mari aimait les enfants malgré son comportement. Et peut être ce petit bout de chou serait la lumière au but du tunnel que j’attendais tant. La nouvelle eut l’effet escompte, Franck devint plus calme et attentionne, il était toujours aussi maniaque et contrôleur mais je voyais progressivement du changement dans son attitude. Il avait même accepte que ma mère vienne chez nous afin de m’aider durant ma grossesse. J’étais bluffée et contente à la fois. La situation s’était un peu améliorée, Franck m’écoutait plus, me critiquait moins et s’amusait à parler de temps a autre à la petite fille que nous allions avoir bientôt. Tout semblait parfait, du moins presque.... to be continued ..... 😊



Still exciting? Let me know in the comments 😇

Until Next time...


Winnie

93 views0 comments

Recent Posts

See All
Post: Blog2_Post
bottom of page